Sélectionné :

Le linge

200.00

Albin de la Simone

Le linge

200.00

2020
Lithographie sur papier Arches 250 g
30 ex
30 x 30 cm
Tirages signés et numérotés par l’Artiste
Chaque tirage est rehaussé au feutre Posca doré ou rouge
Lithographie envoyée non encadrée

Description

« J’attendais depuis des mois d’avoir du temps libre pour écrire de nouvelles chansons, des chansons qui allaient m’emmener à nouveau sur les routes, dans les salles de concerts et sur les radios. En février est arrivé le virus, puis le confinement.

Je vis dans un endroit que j’aime, alors l’idée d’y être enfermé ne m’a pas posé de problème théorique, bien au contraire : enfin du temps chez moi, enfin l’interdiction de me perdre en rendez-vous et déjeuners. Du temps libre. Des chansons. Rien d’autre. Sauf que non. Pas une note, pas un mot, pas une ligne, ne sont venus pendant ces deux mois. Du temps oui, mais des chansons, non.

Alors j’ai sorti mon encre spéciale, grise, celle que j’ai faite moi-même en mélangeant différentes teintes, dans la merveilleuse boutique InkStand à Tokyo. J’ai aussi sorti mon pinceau et mon stylo plume, achetés dans la même boutique l’an dernier. Et mon cahier idéal. Celui que j’ai fait faire sur mesure, après avoir sélectionné parmi tant de propositions, le papier, la couverture, la reliure et le fermoir, dans un magasin du même quartier de Tokyo.
Et plutôt que ranger différentes zones chaotiques de mon appartement (placards, étagères, cuisine, pharmacie…) je me suis mis à les dessiner. Jouissant de m’attarder sur les nombreuses formes et sur leur harmonieuse désorganisation. Et quand j’ai eu fini de dessiner des tasses, jouets, médicaments, instruments de musique et autres ustensiles de cuisine, mon regard de chasseur s’est posé sur le séchoir à linge qui trônait majestueusement sur la terrasse ensoleillée. Dessus, des t-shirts, des torchons, des pyjamas de ma fille, et surtout, tout en haut, un masque sanitaire.

Je me suis dit que je tenais L’IMAGE du confinement. »

 

Auteur-Compositeur-Interprète élégant et délicat, Albin de la Simone accomplit un cheminement très personnel, loin des sentiers battus.

Depuis son premier album, simplement titré Albin de la Simone paru en 2003, Albin de la Simone s’est frayé, tout en élégance décalée, une voie à part dans le paysage fourni de la chanson française. En orfèvre subtil, dans la lignée d’un Souchon, il cisèle des chansons pop, dont le parfum léger se révèle terriblement entêtant. Musicien inventif et talentueux, il chuchote à notre oreille une chanson sensible et singulière, au charme malicieux, à l’humour séduisant, d’où se dégage une douce mélancolie mêlée d’ironie.

Il a publié 5 albums (« Albin de la Simone » 2003, « Je vais changer » 2005, « Bungalow ! » 2008, « Un homme » 2013 Et « L’un de nous » 2017). Il a été nommé aux Victoires de la Musique 2014 et 2017 dans la catégorie album chanson de l’année.

Albin de la Simone est aussi musicien, producteur, auteur, compositeur ou arrangeur pour d’autres artistes : Vanessa Paradis, Alain Souchon, Alexandre Tharaud, Miossec, Alain Chamfort, Keren Ann, Brigitte, Pierre Lapointe, Arthur H, Mathieu Boogaerts, Jp Nataf, Iggy Pop, Salif Keita…

II a dernièrement réalisé les albums de Carla Bruni et de Pomme (Meilleur album de chanson française aux Victoires de la Musique 2019)

Télécharger le communiqué de presse ici

Fermer le menu
×
×

Panier