Rue du Milieu

Rue du Milieu

Giverny, nous sommes à la fin du mois de mars, les jardins de Monet viennent à peine d’ouvrir au public. Le ciel est bleu et dans la navette qui nous conduit de la gare de Vernon jusqu’aux jardins de Monet, nous sommes impatientes de rencontrer celui qui va devenir le premier Artiste-Chef de Grammaj.

Nous avons toujours eu un faible pour l‘univers de la cuisine. En faisant avancer le concept de Grammaj et l’idée du dessin préparatoire, nous avons naturellement pensé aux dessins de Chefs.
Comment la création se met-elle en place ? D’où vient l’idée d’une recette ? Quelle forme a une assiette avant d’être réalisée ? Le dessin est-il une inspiration ou un outil ou les deux ? Nous avions le désir que ces dessins, ces croquis aient une place de choix dans notre ligne éditoriale.

Avant le rendez-vous, nous admirons le début du printemps dans le beau jardin de Monet, les tulipes sont encore vertes, les glycines n’ont pas encore recouverts les tonnelles du jardin mais celui-ci est quasi vide et la maison, d’habitude pleine à craquer est elle aussi presque déserte, on adore déjà cette journée.

Notre carton à dessin sous le bras, nous nous dirigeons maintenant vers la rue du Milieu.

Nous découvrons une belle maison bleue et blanche, nous voilà arrivées au Jardin des Plumes, hôtel et restaurant étoilé. Il règne ici une ambiance familiale et accueillante, « Nous avons rendez-vous avec le Chef Guérin », « Oui bien sûr il arrive ».
Le Chef nous reçoit en toute simplicité et nous propose tout de suite de nous installer dans le jardin « Nous allons pouvoir prendre quelques couleurs » Un jardin dans lequel les œuvres d’arts sont parties prenantes du décor naturel.
Il nous raconte son parcours, immédiatement nous voyons que nous avons un artiste en face de nous, cet artiste que nous avions imaginé, un artiste des mots, des couleurs, du monde, un homme curieux avec lequel il est facile de parler de notre projet et de la manière dont nous souhaitons travailler avec lui. Il partage son temps précieux entre La Mare aux Oiseaux, son premier établissement étoilé, en Brière, Le Jardin des Plumes, ses nombreux voyages, ses engagements… cela ne l’empêche pas de fourmiller d’idées et de prendre le temps pour de nouvelles aventures.

Ses croquis, il les fait pour son staff, enfin pour ses piafs comme il les appelle affectueusement.

Nous prenons conscience que les dessins du chef sont donc réellement un outil au cœur de sa création.

Ses dessins, il nous les a laissés, à nous maintenant de devenir les portes paroles de la sensibilité à la fois douce et précise du Chef Eric Guérin

Fermer le menu
×
×

Panier